Ecotrail ...A Paris le trail c'est capital

25 mars 2015 - 16:35

L’Eco Trail de Paris 50 Km, a démarré à 10 heures en plein cœur du domaine du Château de Versailles. Ils étaient 1 610 traileurs (dont 227 femmes) alignés au départ de la course et c’est le Français Romuald De Paepe qui s’est adjugé la victoire en 3h24min4s. Côté femmes,  Laurence Klein a terminé la course en 4h1min29s devancent Coraline de 40min31s. Coraline se place donc à la huitième place féminine en 4h42min( première seniors). Elle m'a livré ses impressions de course:                                                                                                                                                                              "Week end à la capitale pour retrouver des amis mais dur de passer un week-end end sans courir alors nous étions inscrits à l'Eco trail de Paris, ayant fait le 30 km l'année dernière je vous lais innover et tenter le 50km. Me voilà partie samedi matin transportée par le RER et les navettes jusqu'au château de Versailles caché par la brume (et la fraîcheur ) Parisienne. Le départ s'effectue par plusieurs vagues, n’étant pas stressée par le départ je me retrouve à partir dans la dernière vague. Me voilà partie objectif arrivée et prendre du plaisir. Le rythme est difficile à prendre, le corps se réchauffe peu à peu et les participants sont éparpillés sur le parcours nous rattrapons rapidement les derniers concurrents des vagues précédentes. Après un tour dans le parc du château nous prenons la direction des bois avec alternance de cotes et de descentes (mes préférées!!) jusqu'au 40e km le premier ravitaillement au 28e km arrive vite, je fais le plein et repars rapidement je ne sais pas du tout ou j'en suis je double toujours des participants partis dans les vagues précédentes je commence à me dire que je suis partie vite, et quelques endroits du parcours ou il est difficile de doubler permette finalement de m'octroyer des périodes de récupérations. Le parcours rejoins finalement le parcours du 30km et je reconnais quelques endroits où j’étais passée l'an dernier (notamment des cotes!!), un homme en haut d'une cote nous encourage et annonce que c’était la dernière grosse difficulté et qu'il reste 17km et 7km avant le prochain ravito . Le sourire est la je sais que le plus dur est derrière moi, toutefois je redoute les derniers km sur le bitume surtout qu'au fur et a mesure je sens les jambes se raidir, et les descentes ne sont plus si souples qu'a l'habitude ! Dernier ravitaillement, 40e km, pause brève car sinon le redémarrage sera difficile en effet les jambes sont lourdes et la descente vers Paris est laborieuse avec un petit vent de face et le bitume après la foret autant dire que j'avais l'impression de ne pas avancer. Moi qui a pour habitude de pratiquer le « négative Split » ce ne sera pas le cas. La Tour Eiffel se rapproche lentement, les quais de Seine paraissent interminables quelques marches pour remonter vers l'arrivée malheureusement nous sommes obligés de zigzager entre les touristes ignorant le déroulement d'une course ! Un dernier virage à gauche et l'arche d'arrivée est la, le sourire au lèvre la ligne est franchie comme si l'aventure avait été trop courte !! je retrouve mes amies ayant participe au 30km, et à peine le temps de me poser que j'avais recus de nombreux messages des membres d'Azzurro pour mon plus grand plaisir. Un peu de repos, une bonne douche et je pouvais savourer l’apéritif tant attendu.... Je n'ai pas envie de revenir sur le résultats, mais je tiens surtout a vous remercier tous pour vos messages d'encouragement avant et après la course ces attentions font vraiment chaud au cœur."

 

Commentaires

Frederic Robert 26 mars 2015 21:46

trop forte, et modeste avec ça. Euh c'est quoi le prochain !!

Cathy GASTELLU 26 mars 2015 09:17
Athlète

Merci de nous avoir fait partager ta course Coraline ! Je pense que tu vas en garder le souvenir très longtemps, c'est chouette ! Bravo encore Championne !!!

Staff
virginie kolanowski
virginie kolanowski 25 mars 2015 18:26
Dirigeant

Une vraie championne et en plus elle est modeste !