Un Lourdes - Tarbes froid et ensoleillé !

24 novembre 2015 - 00:15

853 arrivants pour ce semi marathon Lourdes-Tarbes 2015 dans ce décor magnifique de la halle Marcadieu à Tarbes.

A 9 h 45, les «seigneurs du bitume» étaient lâchés de Lourdes. Rapidement, le local Nicolas Capoferri allait prendre quelques centaines de mètres sur le duo composé du Bordelais Guillaume Alfiéri et du Tarbais Mathieu Dorgans. Coinçant avant de rentrer dans Tarbes, Nicolas Capoferri voyait Guillaume Alfiéri distancer les deux Tarbais pour s'envoler en solitaire vers la halle Marcadieu et s'imposer en 1h 09'47''. Derrière, Mathieu Dorgans terminait 2e en 1h10'46, juste devant Capoferri (1h11'07'').

Chez les féminines, Gaelle Ribière, pensionnaire du Stade bagnérais Athlétisme, gérait au mieux sa course en 1h 27'48'', devançant sur la ligne Karine Médina (1h31'47'') et Johanne Lemazurier (1h32'34'').

Place était alors faite aux nombreux podiums pour honorer tous ces lauréats.

Cette édition 33e du nom fut parfaitement organisée par le club du Tarbes-Pyrénées Athlétisme qui a trouvé comme allié précieux le soleil et la satisfaction de chaque participant.

Chez les "Azzurros Pyrénées 64", Pierre Lafforgue dit Peyoye réalise un superbe chrono pour son 1er semi-marathon, en 1h26'36''. Il devance son ami Mathieu Grangé (Givrés de Nay) de 41 secondes. Bravo à eux 2, qui sont plutôt des fans de trail ! Un autre membre est à féliciter, il s'agit de Ludovic Cazenave. En effet, ce dernier réalise un bon chrono de 1h31'57'', qui plus est en remportant la veille le Trophée Ligue Aquitaine Sport Adapté à Gujan-Mestras (33) avec un chrono de 14'11'' pour 3,5 kms. Et que dire de Sandrine Vignaux-Hourriez ! L'ex 1000 pattes vicquois a excellé sur ses terres en égalant son record personnel (1h40'30''). Christophe Dalot (1h42'06''), Jérémy Mongie (1h49'11'') et Angélique Billot (1h56'17'') ont atteint leurs objectifs du jour.

Ce fût une agréable matinée fraîche mais finalement ensoleillée, malgré les fortes pluies de la veille.

Egalement toujours un plaisir de revoir les amis des 1000 pattes vicquois et des Montardon d'Achille avec qui on partage des sourires pendant la course, et des bières après la course....

Commentaires